L’amour, l’amour…

chantait Mouloudji. Cette semaine, la St Valentin a fait chavirer les coeurs…

Cols de violons sculptés à la main (XVIIIème siècle)

Lorsque le 29 Octobre 1787 à Prague, la dernière note est jouée, la salle se lève. Mozart est ovationné. Don Giovanni a conquis les coeurs. Mozart a pourtant achevé son oeuvre à la hâte, tout occupé à la vie mondaine de Prague. Don Giovanni sera transmis, la veille de sa représentation, aux copistes chargés de reproduire les partitions pour les musiciens de l’orchestre !

L’amour, l’amour…

Zerlina, petite paysanne tente de résister à Don Giovanni qui lui promet le mariage. Bien que leurs paroles disent deux attitudes très différente (la demande en mariage de Don Giovanni contre les doutes et réserves de Zerlina), la musique reste la même : “La ci darem la mano” (“Là, tu me donneras ta main”) lui dit Don Giovanni. Zerlina répond “Vorrei e non vorrei” (“Je voudrais et puis non – mais si tu le veux”), mais en reprenant le même air que Don Giovanni… déjà elle lui a cédé.

Cet article vous a plu ? Abonnez-vous !


7 réflexions sur “L’amour, l’amour…

Les commentaires sont fermés.