A écouter : Théotime Langlois de Swarte

L’on dit (à raison) de lui qu’il est « l’un des musiciens les plus prometteurs de sa génération » : le dernier album du violoniste Théotime Langlois de Swarte est une (très) belle découverte.

Le violon baroque

Théotime Langlois de Swarte est un violoniste baroque. Depuis l’enfance, il joue sur un violon fabriqué par Jakobus Stainer en 1665. Son instrument lui permet donc de reproduire fidèlement les oeuvres de son répertoire.

Contrairement au violon « moderne », le violon baroque s’accorde selon un la diapason variant entre 390 et 460 Hz (415 Hz aujourd’hui). Mais surtout, ses (quatre) cordes sont faites de boyaux de mouton et de boeufs nettoyés puis torsadés, dont le diamètre varie selon la hauteur du diapason.

Le manche, lui, est plus épais. Il s’affinera au fil des siècles. La caisse est plus volumineuse et, à partir de 1590, les violons baroques sont équipés d’une petite pièce en bois permettant d’améliorer le son : l’âme musicale.

« L’instrument est le prolongement de nous-mêmes dans le sens où il va nous permettre de nous exprimer. La rencontre d’un musicien avec son instrument passe d’abord par une confrontation, où doit s’opérer un échange, un partage, une écoute réciproque. On s’adapte énormément à ce que propose l’autre, et cela prend du temps. Ce violon a un son mordoré et un timbre profondément mélancolique, mais aussi une brillance qu’il faut aller chercher, car il ne l’offre pas immédiatement. « 

Vivaldi, Leclair et Locatelli

Sorti le 18 Février, le dernier album de Théotime Langlois de Swarte n’a rien d’ennuyeux. Bien au contraire ! Sa brillante interprétation et sa virtuosité magnifient les concertos de Vivaldi et Locatelli. L’occasion, également, de découvrir Leclair.

Cet album a d’ailleurs été récompensé par un diapason d’Or : « Le jeune violoniste subjugue, riche d’une technique solide, d’un timbre chaleureux, avec ce rien de folie dans l’expression qui le rend immédiatement attachant. C’est aussi qu’il est soutenu par un ensemble d’archets subtil et réactif, un continuo d’une grande beauté. » Veuillez entre l’ensemble à cordes « Les Ombres » qui s’immisce subtilement entre les compositions .

Cet album est disponible chez les bons disquaires et en streaming.


2 réflexions sur “A écouter : Théotime Langlois de Swarte

Les commentaires sont fermés.